Groupe politique des élus et élues d'opposition de Toulouse et Toulouse Métropole pour défendre une Métropole et une Ville démocratique, solidaire & engagée pour le climat.
Infolettre métropolitaine #7  Conseil du 24/03/2022
Infolettre métropolitaine #7 Conseil du 24/03/2022

Infolettre métropolitaine #7 Conseil du 24/03/2022

GEMAPI, vente de Mix’Art Myrys, annulation du PLUiH, écologie pragmatique et éducation citoyenne : on vous parle du menu du prochain Conseil Métropolitain du 24/03/2022 !

Photo : Nos élues et élus du groupe AMC au conseil  métropolitain du 10/02/2022 / @LeandraDeutsch

Nous sommes en mars 2022, et l’événement politique que tout le monde attend avec impatience arrive à grands pas ! Le conseil métropolitain !

Hein ? Les élections quoi ? Ah mais non on s’en fout, de ça, de toute façon si c’était important y’aurait des débats organisés, non ? Et avec tou(te)s les candidat(e)s évidemment.

Non, rien ne vaut un bon conseil métropolitain. En plus, là, il aura lieu à Blagnac. Non, ça n’arrange pas les toulousaines et les toulousains, mais la métropole, ce n’est pas que Toulouse, c’est normal que ça tourne un peu, quand même. Hâte d’aller à Mondouzil, chez bébert (ah bah oui, un running gag, ça s’entretient, hein ; pour celles et ceux qui ne comprendraient pas, et bien relisez les infolettres métropolitaines précédentes !). Donc Blagnac. Plus précisément salle des fêtes des Ramiers. On a reçu une petite note à ce sujet, en indiquant qu’il y avait un parking de 150 places et que si on pouvait penser à covoiturer, ça serait pas mal. Il est également indiqué les possibilités de venue en transports en commun, avec les arrêts et la durée de marche à pied ensuite, et précision aussi sur la possibilité de garer des vélos. Donc on va faire le grand jeu du “c’est qui qui qu’est venu en transports en commun ou à vélo ?” jeudi. Promis, on vous tiendra au courant.

Au menu du jour : 56 délibérations réparties dans 16 chapitres. Théoriquement, ça peut aller vite. Mais c’est sans compter évidemment les hurluberlus de la non-majorité qui persistent à vouloir poser des questions.

Côté AMC, on devrait avoir un beau liminaire de Jamal.  

Du côté des finances, on parlera des impôts locaux, de la taxe sur les ordures ménagères, et aussi du GEMAPI, ce qui permet à nos boutes-en-train de faire leur super jeu de mot avec “mais je préfère viaMichelin ou google maps”. Pour info, GEMAPI, c’est Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations. On parlera aussi de la guerre en Ukraine (pardon, de “l’opération militaire”) pour soutenir financièrement le peuple Ukrainien.

À la culture, on va remettre sur le tapis une délib passé en loucedé au Bureau de la Métropole (c’est l’instance délibérative préférée de la majorité pour faire passer des délibs pas jolies jolies sans que ça soit public) : la vente du Mix’Art Myrys. La majorité a acté la vente de la parcelle (alors que le collectif est encore en procès avec eux), et veut mettre une école à la place ; c’est bien les écoles, tout le monde est d’accord pour en avoir plus. Ça vaut bien le coup de pousser encore plus à la sortie une institution majeure artistique et culturelle de la métropole : si t’es pas content, c’est que tu n’aimes pas les enfants ! Nous co-signons à ce titre un vœu avec l’autre groupe d’opposition.

Sur la question de l’urbanisme, il va y avoir une délib de tambouille administrative, pour faire face à l’annulation du PLUiH. On vous conseille d’écouter Odile qui en parlera, mais l’idée c’est qu’ils vont bidouiller les Plans Locaux d’Urbanisme en vigueur au niveau des communes, en dehors de toute concertation pour contourner des problématiques un peu épineuses, genre la protection des espaces naturels, agricoles et forestiers. Trigger Warning : acronymes incompréhensibles.

On dira aussi au TFC qu’on lui fait une ristourne sur sa location du stadium, non pas que ses résultats soient mauvais, mais parce qu’avant, il y avait le ou la covid, on ne sait plus trop, bref une maladie bizarre, désormais totalement éradiquée, d’où toutes les mesures abandonnées pour lutter contre ce fléau. Mais là, maintenant, tout va bien, il n’y a plus une courbe de morts qui continue à augmenter paisiblement, il n’y a pas une nouvelle explosion des cas, donc il est à supposer qu’on va nous dire qu’il n’est pas nécessaire de porter les masques : c’est Esplugas qui va être content.

Et sinon, on nous propose de signer la Charte Ecoquartier pour le Grand Matabiau et la Tour Occitanie. Parce que 150 mètres d’acier et de verre en centre-ville, c’est ça l’écologie pragmatique !

Enfin on porte un vœu important qui demande à ce que les toutes et tous les élu(e)s du conseil métropolitain suivent une formation-atelier dit « 2 tonnes », afin de les sensibiliser aux leviers possibles de changement personnels et collectifs (via les institutions publiques) pour respecter les accords de Paris (qui impliquent une consommation moyenne par français de 2 tonnes équivalent CO2 par an en 2050, sachant qu’on est à 10 !). La victoire se fait par le changement culturel donc on attaque par-là : l’éducation citoyenne. Croisons les doigts pour qu’il soit adopté.

Voilà. Y’a plein d’autres sujets abordés, mais rien de bien passionnant ni qui sort du lot.

N’hésitez pas à nous suivre jeudi 24 mars en direct sur le site de Toulouse Métropole et sur nos réseaux sociaux bien évidemment ! (On vous remet tous nos liens ci dessous ! 👇 )

Nous sommes :

🦜💬 Le groupe des élues et élus d’opposition à Toulouse pour une alternative citoyenne démocratique, solidaire et engagée pour le climat.

🙋‍♀️ Sur Twitter & Instagram : @GroupeAMC • 🙋🏻‍♂️ Facebook : @AMCToulouseMetropole • 🎥 Youtube : Groupe AMC